fret


fret

fret [ frɛ(t) ] n. m.
XIIIe; néerl. vrecht
1Prix du transport des marchandises par mer, et par ext. par air ou par route.
Prix de location d'un navire. nolis.
2Loc. À FRET : en louant le bâtiment servant au transport des marchandises. Prendre un navire à fret. affréter. Donner à fret. fréter.
3(1596) Cargaison d'un navire; chargement d'un avion ou d'un camion. Débarquer, décharger son fret. Fret d'aller, fret de retour. Objet transporté en vertu d'un contrat de transport.
4Transport de marchandises. Avions de fret.
⊗ HOM. Frai, frais; frette.

fret nom masculin (moyen néerlandais vrecht) Prix du transport de marchandises par air, par mer, par navigation intérieure ou par route ; le transport lui-même. Prix de location d'un bâtiment maritime ou de navigation intérieure. Chargement d'un avion, d'un bâtiment de navigation ou d'un camion. ● fret (expressions) nom masculin (moyen néerlandais vrecht) Donner à fret, fréter. Prendre à fret, affréter. ● fret (homonymes) nom masculin (moyen néerlandais vrecht) frai nom masculin fraie nom féminin fraie forme conjuguée du verbe frayer fraient forme conjuguée du verbe frayer fraies forme conjuguée du verbe frayer frais adjectif frais nom masculin frais nom masculin pluriel frète forme conjuguée du verbe fréter frètent forme conjuguée du verbe fréter frètes forme conjuguée du verbe fréter frette nom féminin frette forme conjuguée du verbe fretter frettent forme conjuguée du verbe fretter frettes forme conjuguée du verbe fretter

fret, ette
adj. et n. m. (Québec) Fam. Froid. De l'eau frette.
|| n. m. Un fret noir: un froid très vif. Il fait fret. Avoir fret aux mains.
————————
fret
n. m.
d1./d Coût de location d'un navire.
|| Par ext. Coût du transport de marchandises par mer, par air ou par route.
d2./d Cargaison transportée par un navire, un avion. Fret aérien.

⇒FRET, subst. masc.
A.— DR. MAR.
1. Prix du transport, par voie maritime, d'un chargement de marchandises. Payer le fret d'une marchandise. On la chargerait [la boîte] sur un navire, en payant un fret convenable (ABOUT, Grèce, 1854, p. 204). Le fret est fixé suivant la loi de l'offre et de la demande (BENOIST, PETTIER, Transp. mar., 1961, p. 52).
2. Prix de la location du navire. Payer le fret; augmentation de fret. Synon. nolis. Elle [la compagnie] acquitterait d'avance le prix du transport par bateaux jusqu'à Rotterdam, et le fret des navires jusqu'à Dantzig (ADAM, Enf. Aust., 1902, p. 66).
3. Louage d'un bâtiment en tout ou en partie. Le prix du fret; prendre à fret (synon. affréter); donner à fret (synon. fréter) :
1. ... j'ai supposé qu'on exigerait de la compagnie des Indes qu'elle chargeât ces bâtiments à fret pour son compte, il serait alors bien différent pour les armateurs d'avoir à fréter cinq cents tonneaux au lieu de trois cents.
Voy. La Pérouse, 1797, p. 147.
4. P. méton. Transport des marchandises lui-même :
2. ... on prend chez les voisins et les amis toutes les marchandises qu'ils veulent vendre; on va à Marseille en passant par Smyrne ou même par Alexandrie; on vend la cargaison; on en prend une autre; et, lorsqu'on revient à Syra, le navire est payé par le fret...
ABOUT, Grèce, 1854 p. 171.
B.— Usuel. Marchandises composant le chargement, la cargaison d'un navire de commerce et, p. ext., d'un avion. Prendre du fret; débarquer son fret. Les tissus et vêtements constituant l'une des catégories importantes du fret aérien (Évol. transp. aérien marchand., 1957, p. 18). Mais « Bretagne » et « Provence » peuvent, en outre, transporter un fret important qui est de 17 500 tonnes (BENOIST, PETTIER, Transp. mar., 1961 p. 117) :
3. Son premier chargement déposé dans le port chinois où il se rendait, il avait trouvé sur-le-champ un fret nouveau pour Buenos-Ayres, et, de là, avait pris des marchandises pour le Brésil.
MAUPASS., Contes et nouv., t. 1, Port, 1889, p. 1329.
Prononc. et Orth. :[] ou []. [t] final prononcé ds FÉR. 1768, FÉR. Crit. t. 2 1787, NOD. 1844, Lar. Lang. fr. (C'est aussi, d'apr. MART. Comment prononce 1913, p. 326, la prononc. dans la mar., ce qui devrait prévaloir) [t] final non prononcé ds LAND. 1834, GATTEL 1841, DG, PASSY 1914, DUB. Pt ROB., WARN. 1968. Les 2 prononc. ds BESCH. 1845 et BARBEAU-RODHE 1930. Pour DUPRÉ 1972 p. 1063, le [t] a l'avantage de faire la distinction avec les homon. La tendance à le prononcer est d'autant plus grande qu'il existe dans la même famille fréter, fréteur, affréter. Homon. frai, frais, formes de frayer, et frette. Le mot est admis ds Ac. 1694-1932. Les éd. de 1798 et 1835 soulignent ,,le t se prononce``. Étymol. et Hist. 1. a) XIIIe s. « prix du transport de marchandises par mer » (A. NECKAM, Corrogationes Promethei, 679 ds T.-L. : naulum, freth); b) 1606 « prix de location d'un navire » (NICOT); 2. 1596 « cargaison d'un navire » (HULSIUS. : fret, Schiffruestung). Empr. au m. néerl. vrecht, vracht « cargaison (d'un bateau); prix du transport par bateau » (VERDAM). Fréq. abs. littér. :42.

fret [fʀɛ] (selon Littré, suivi par la plupart des dictionnaires, mais [fʀɛt] dans l'usage courant, notamment maritime) n. m.
ÉTYM. XIIIe; néerl. vrecht, vracht « cargaison (d'un bateau), prix du transport par bateau ».
1 Prix de location d'un navire. Nolis. || « Le prix du loyer d'un navire ou autre bâtiment de mer est appelé fret ou nolis. Il est réglé par les conventions des parties. Il est constaté par la charte-partie ou par le connaissement » (Code de commerce, art. 286). Prix du transport des marchandises par voie maritime (et, par ext., par voie fluviale, aérienne ou routière). || Payer le fret. || Fret payable comptant. || Faire des avances sur le fret. || Le montant du fret dépend de l'importance de la cargaison. || Le fret est de tant par tonneau d'affrètement.
1 Le fret de remonte sur la Moselle française revient, par tonne et par kilomètre, à 0 fr. 04.
E. Grangez, les Voies navigables de France, p. 436.
2 Le capitaine perd son fret, et répond des dommages-intérêts de l'affréteur, si celui-ci prouve que, lorsque le navire a fait voile, il était hors d'état de naviguer.
Code de Commerce, Art. 297.
2 Loc. (1681). À fret, en louant le bâtiment servant au transport des marchandises. || Prendre un navire à fret. Affréter. || Donner à fret. Fréter.
3 (1596). Marchandises transportées, chargement (d'un bateau; par ext. d'un camion, d'un avion…). Cargaison. || Acheminement du fret. || Assurance du fret. || Le tonnage de fret à charger. || Prendre du fret. Équiper. || Débarquer, décharger son fret. || Fret d'aller, fret de retour. || Bon fret, mauvais fret : cargaison composée de marchandises rentables ou non. || Faux fret : cargaison qui ne rapporte aucun bénéfice.
3 Après avoir fait décharger son navire à Lorient, il était obligé de le faire revenir sans fret dans son port d'armement, et de le réexpédier après cette surcharge de dépenses et de périls (…)
Mirabeau, Collection, t. III, p. 410, in Littré.
4 C'était un bateau comme les autres (…) Il s'en allait vers les Tropiques, avec son fret de cotonnades, d'officiers et de fonctionnaires.
Céline, Voyage au bout de la nuit, p. 105.
Objet transporté en vertu d'un contrat de transport.
4 Le transport des marchandises (→ Avion, cit. 3). || Le prix du fret aérien est élevé. || Avion de fret.
5 On a constaté que, plus que la vitesse, la capacité des avions de fret (cargos aériens) était un facteur d'abaissement du prix de revient.
Michel Gautier et Jean Marais, les Transports aériens, p. 36.
DÉR. Fréter.
COMP. Affréter, sous-fréter.
HOM. 1. et 2. Frette, 1. et 2. frai, 1. et 2. frais, formes du v. frayer.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • fret — fret …   Dictionnaire des rimes

  • Fret — (fr[e^]t), v. t. [imp. & p. p. {Fretted}; p. pr. & vb. n. {Fretting}.] [OE. freten to eat, consume; AS. fretan, for foretan; pref. for + etan to eat; akin to D. vreten, OHG. frezzan, G. fressen, Sw. fr[ a]ta, Goth. fra itan. See {For}, and {Eat} …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Fret — Fret, n. 1. Ornamental work in relief, as carving or embossing. See {Fretwork}. [1913 Webster] 2. (Arch.) An ornament consisting of small fillets or slats intersecting each other or bent at right angles, as in classical designs, or at oblique… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • fret — fret1 [fret] vt. fretted, fretting [ME freten < OE fretan, to devour, akin to Ger fressen, Goth fra itan < Gmc prefix * fra (OE for : see FOR ) + * itan, to eat (OE etan: see EAT)] 1. to eat away; gnaw 2. to wear away by gnawing, rubbing,… …   English World dictionary

  • Fret — Fret, n. 1. The agitation of the surface of a fluid by fermentation or other cause; a rippling on the surface of water. Addison. [1913 Webster] 2. Agitation of mind marked by complaint and impatience; disturbance of temper; irritation; as, he… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • fret — Ⅰ. fret [1] ► VERB (fretted, fretting) 1) be constantly or visibly anxious. 2) gradually wear away by rubbing or gnawing. ► NOUN chiefly Brit. ▪ a state of anxiety. ORIGIN Old …   English terms dictionary

  • Fret — Fret, v. t. [OE. fretten to adorn, AS. fr[ae]twan, fr[ae]twian; akin to OS. fratah[=o]n, cf. Goth. us fratwjan to make wise, also AS. fr[ae]twe ornaments, OS. fratah[=i] adornment.] To ornament with raised work; to variegate; to diversify. [1913… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Fret — Fret, n. [F. frette a saltire, also a hoop, ferrule, prob. a dim. of L. ferrum iron. For sense 2, cf. also E. fret to rub.] 1. (Her.) A saltire interlaced with a mascle. [1913 Webster] 2. (Mus.) A short piece of wire, or other material fixed… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Fret — kann mehrere Bedeutungen haben. der Geschäftsbereich des Güterbahnverkehrs der französischen Staatsbahn SNCF Bund, ein Element von Saiteninstrumenten, wird auch fret genannt. dazu: Frets on Fire fretless Förster Resonanzenergietransfer oder auch… …   Deutsch Wikipedia

  • fret — [v1] worry, be annoyed affront, agonize, anguish, bleed, bother, brood, carp, carry a heavy load*, chafe, chagrin, distress oneself, eat one’s heart out*, fume, fuss, get into a dither*, grieve, lose sleep over*, mope*, pother*, stew, sweat it… …   New thesaurus


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.